L'alimentation

C'est de l'orge d'hiver produite sur la ferme.

Elle est aplati pour permettre une meilleure digestibilité.

On l'utilise dans la ration des jeunes de 2 mois à 8 mois.

Ou dans les rations stimulantes; redonner de l'état, augmenter la lactation.


Le maïs comme l'orge est produit sur la ferme, il est récolté en grain et non en ensilage. Il est aplati pour une meilleure digestibilité.

Il entre dans toutes les rations , mais sa dose est plus élevé pour les bêtes à l'engraissement que pour les jeunes.


Le tourteau de colza, est le seule aliment qui ne vient pas de l'exploitation. Toutefois il est produit et transformé en France.

Il équilibre les rations, ce qui permet d'avoir une quantité adéquat de tout ce que les animaux ont besoins, il est également riche en phosphore et calcium. 

Il est donné à tout nos animaux selon leurs besoins.


Étant producteur de betteraves sucrières nous pouvons récupérer les sous produits sortit d'usine une fois le sucre élaboré. La pulpe de betterave déshydratée est donc issue de nos cultures. La pulpe permet un apport énergétique important pour un encombrement faible. Elle est principalement valorisée par les bovins en substitution des fourrages. Elle est dans toutes les rations.


La luzerne est une culture fourragère qui s'implante pour 4 à 5 ans. Environ 3 coupes sont faites par an.

Nous la récoltons souvent en enrubannage. Comparé à la récolte de foin le temps de séchage et moins long et nous ramassons le maximum de feuilles.

Ce fourrage est intéressant pendant les périodes de vêlages, au delà de la valeur azotée qui permettra d’obtenir  les rations suffisamment riches pour les mères allaitantes en phase de reproduction, la luzerne apporte des fibres de qualité qui facilitent la bonne assimilation des rations. Les jeunes en ont quelques fois mélangée avec de la paille d'avoine, ils en raffolent.


Le bovin étant un herbivore, le foin d'herbe est l'aliment de base de tous les animaux de la ferme. Ils en consomment à volonté tout l'hiver.

De sa qualité dépend la quantité apporté de tous les autres aliments.

Nous récoltons la totalité de nos prairie selon le rendement il nous arrive de faire une échange paille/ foin avec un autre agriculteur.


La paille est produite entièrement sur l'exploitation grâce à nos cultures de blé, avoine et orge.

De préférence nous utilisons la paille d'avoine plus appétente et plus riche pour la ration. Les pailles de blé et d'orge sont utilisées pour la litière. Selon les rendements il arrive que ces deux dernières entre aussi dans l'alimentation des  animaux.


La betterave fourragère est une culture qui allie sécurité, rendement et qualité. Sa très grande productivité contribue largement à l’autonomie alimentaire de l'exploitation.

C’est un aliment frais, très appétent et très riche en énergie qui possède un effet incontesté sur la qualité des produits et la santé des animaux.

Mélange luzerne - Dactyle

Fétuque élevée , en mélange avec le lotier corniculé

Lotier corniculé